Avant propos

Avant-propos

Dans la Vendée du XIX jusqu'au début du XXème siècle, comme dans beaucoup d'autres régions j'imagine, les terres se répartissaient entre quelques familles aisées qui employaient fermiers, métayers et domestiques pour entretenir et cultiver leurs biens.

Plusieurs de mes ancêtres travaillaient pour ces propriétaires. Mes grands-parents étaient domestiques à Legé dans une maison bourgeoise appartenant à la famille A. de Palluau. Cette maison se situait rue des Sables. Pour entrer dans Legé, ce n'est pas compliqué , il y a la route Nantes, la route de la Roche, de Rocheservière, et celle des Sables.

Je passais toutes mes vacances scolaires, et plus si le besoin s'en faisait sentir, chez mes grands-parents. J'aimais cette vie à la campagne. Un monde si différent de celui d'aujourd'hui à une époque pourtant pas si lointaine. C'est en revisitant la vie de mes grands-parents, Elie et Florentine, que j'ai eu l'idée de réaliser une petite chronique paysanne sans prétention, du début du siècle jusque dans les années 60.

Je n'ai pas l'étoffe d'un écrivain, ce sont plutôt des souvenirs que j'ai eu envie de partager avec vous. Beaucoup d'entre vous se retrouveront peut-être au travers de ces quelques pages.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×