Novembre 2014

30 novembre 1900

Oscar wilde sarony Décès de Oscar Wilde
Oscar Wilde, dont le nom complet est Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain britannique d'origine irlandaise, né à Dublin le 16 octobre 1854 et mort à Paris le 30 novembre 1900 à l'âge de 46 ans.
Né dans la bourgeoisie irlandaise et protestante de Dublin, d’un père ophtalmologiste renommé et d’une mère poétesse, Oscar Wilde se distingue par un parcours scolaire brillant. Nourri de culture classique, couronné de prix au sein du Trinity College de Dublin, il intègre le Magdalene College de l'université d’Oxford, où il se construit un personnage d’esthète et de dandy, sous l’influence des préraphaélites et des théories de L'art pour l’art (en) de Walter Pater, John Ruskin ou Whistler. À l’issue de ses études, Wilde s’installe à Londres, où il parvient à s'insérer dans la bonne société et les cercles cultivés, s’illustrant dans plusieurs genres littéraires.
Lire la suite

29 novembre 1314

Philippe le bel saintdenis Décès de Philippe le Bel
Philippe IV de France, dit « Philippe le Bel »1 ou le roi de fer (né à Fontainebleau en avril/juin 1268 – mort à Fontainebleau le 29 novembre 1314), fils de Philippe III de France (1245-1285) et de sa première épouse Isabelle d'Aragon, fut roi de France de 1285 à 1314, onzième roi de la dynastie des Capétiens directs.
Devenu roi à l'âge de dix-sept ans, à la mort de son père en octobre 1285, Philippe le Bel est considéré comme un monarque important par les historiens.
Sous son règne, le royaume de France atteignit l'apogée de sa puissance médiévale. Il était, avec plus de treize millions d'habitants, l'État le plus peuplé de la Chrétienté ; il connaît une grande prospérité économique ; le pouvoir royal accomplit de nombreux progrès, si bien qu'on voit dans Philippe IV, entouré de ses « légistes », le premier souverain « moderne » d'un État puissant et centralisé.
Lire la suite

28 novembre 1908

Levi strauss 260 Naissance de Claude Levis-Strauss
Claude Lévi-Strauss, né Gustave Claude Lévi le 28 novembre 1908 à Bruxelles et mort le 30 octobre 2009 (à 100 ans) en son domicile, 2, rue des Marronniers, dans le 16e arrondissement de Paris, est un anthropologue et ethnologue français qui a exercé une influence décisive sur les sciences humaines dans la seconde moitié du XXe siècle, devenant notamment l'une des figures fondatrices du structuralisme.
Professeur honoraire au Collège de France, il y a occupé la chaire d'anthropologie sociale de 1959 à 1982. Il était également membre de l'Académie française dont il est devenu le premier centenaire.
Lire la suite

27 novembre 1252

Blancheofcastile Décès de Blanche de Castille
Blanche de Castille1, née le 4 mars 1188 à Palencia, en Castille, et morte le 27 novembre 1252 à Melun, reine consort de France, est la fille d'Alphonse VIII de Castille et d'Aliénor d'Angleterre, elle-même fille d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri II Plantagenêt : elle est donc nièce du roi Jean sans Terre.
Fille de Alphonse VIII de Castille et de Aliénor d'Angleterre, petite-fille de la légendaire Aliénor d'Aquitaine, Blanche de Castille est née le 4 mars 1188 à Palencia dans une famille nombreuse qui connaîtra la perte de certains enfants. Elle nait d'une famille heureuse et dans une cour joyeuse et animée, qui était la plus cultivée d'Europe. Sa mère dit-on, était pieuse, généreuse, droite, belle, cultivé et prudente. Quant à son père, c'était un guerrier courageux et politicien. De son enfance, on lui a fait découvrir les arts, la poésie. On lui a sûrement appris le latin, son métier de reine et la littérature.
Lire la suite

26 novembre 1911

Paul lafargue profil Décès de Paul Lafargue
Paul Lafargue est un socialiste français né à Santiago de Cuba, le 15 janvier 1842 et mort à Draveil le 26 novembre 1911. Il est le gendre de Karl Marx et il est surtout connu pour son essai Le Droit à la paresse.
Paul Lafargue est issu d'une famille amérindienne - mulâtre par sa mère et bordelaise et juive par son père. Les Lafargue regagnent la France en 1851 ; le jeune Paul est alors âgé de neuf ans. Il suit des études secondaires à Bordeaux, dont est originaire son père François Lafargue, puis des études de médecine à la faculté de médecine de Paris, où il fait connaissance avec Proudhon. Il collabore alors au journal La Rive gauche, favorable aux idées de Proudhon.
À la suite d'une déclaration au premier congrès international des étudiants qui a lieu à Liège, en octobre 1865, et dans laquelle il émet le souhait de voir disparaître les rubans tricolores au profit de la seule couleur rouge, il est exclu à vie de l'université de Paris. En 1865, il vient présenter l'état du mouvement socialiste français au conseil général de l'Association internationale des travailleurs à Londres.
Lire la suite

25 novembre 1456

Jacques coeur Décès deJacques Coeur
Jacques Cœur (vers 1395/1400, Bourges – 25 novembre 1456, Île de Chios) est un marchand français, devenu négociant-banquier et armateur. Il fut l'un des premiers Français à établir et entretenir des relations commerciales suivies avec les pays du Levant. Ayant réussi à s'introduire auprès du roi, il est nommé à la tête de la grande argenterie du roi de France par Charles VII en 1436. Il se lance dans de nombreuses entreprises commerciales et industrielles, et amasse une fortune considérable qui lui permet d'aider Charles VII , à l'époque « le petit Roi de Bourges », à reconquérir son territoire occupé par les Anglais. Mais sa réussite éclatante l'amène à la disgrâce : en invoquant diverses accusations, ses rivaux et ses nombreux débiteurs, dont le roi, réussissent à provoquer sa chute en 1451. Emprisonné, il s'évade en 1454 et meurt en exil.
Jacques Cœur est né à Bourges, vers la fin du quatorzième siècle, peut-être en 1395 ou bien encore en 1400. La date diffère selon les historiens. Il n’est pas né dans le Bourbonnais, c’est son père qui est venu de cette province une dizaine d’années plus tôt et surtout pas à Pézenas, ville où par contre il habitera réellement pendant un temps. Pierre Cœur, son père (° Saint-Pourçain-sur-Sioule, † à Bourges en 1435), est maître fourreur et le « marchand pelletier le plus riche de son temps », suivant d’anciens auteurs
Lire la suite

24 novembre 1864

Toulouse lautrec Décès de Henri de Toulouse Lautrec
Henri de Toulouse-Lautrec, né Henri Marie Raymond de Toulouse-Lautrec-Monfa le 24 novembre 1864 à Albi et mort le 9 septembre 1901 au château Malromé, est un peintre et lithographe français de la fin du XIXe siècle.
Fils du comte Alphonse de Toulouse-Lautrec-Monfa (1838-1913) et d'Adèle Tapié de Celeyran (1841-1930), il grandit entre Albi, le château du Bosc (demeure de ses grands-parents) et le château de Celeyran.
Henri de Toulouse-Lautrec est né dans l'une des plus vieilles familles de France, descendant en effet en droite ligne des comtes de Toulouse, qui furent jusqu'au XIIIe siècle parmi les plus puissants féodaux du royaume. Cependant, cette branche cadette, malgré son nom illustre, ne vit que comme une famille aisée de la noblesse de province.
Au XIXe siècle, les mariages dans la noblesse se faisaient couramment entre cousins afin d'éviter la division des patrimoines et l'amoindrissement de la fortune.
Lire la suite

23 novembre 1976

Andre malraux Décès de André Malraux  
André Malraux, pour l'état civil Georges André Malraux, né le 3 novembre 1901 dans le 18e arrondissement de Paris1 et mort le 23 novembre 1976 à Créteil (Val-de-Marne), marié le 26 octobre 1921 à Clara Goldschmidt, divorcé le 9 juillet 1947, remarié à Riquewihr (Haut Rhin) le 13 mars 1948 avec Marie-Madeleine Lioux, est un écrivain, aventurier, homme politique et intellectuel français.
Essentiellement autodidacte et tenté par l'aventure, André Malraux gagne l'Indochine où il participe à un journal anticolonialiste et est emprisonné en 1923-1924 pour trafic d'antiquités khmères. Revenu en France, il transpose cette aventure dans son roman La Voie royale publié en 1930 et gagne la célébrité avec la parution en 1933 de La Condition humaine, un roman d'aventure et d'engagement qui s'inspire des soubresauts révolutionnaires de la Chine et obtient le Prix Goncourt.
Lire la suite

22 novembre 1963

Jfk Assassinat de John Kennedy
L'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy, trente-cinquième président des États-Unis, eut lieu le vendredi 22 novembre 1963 à Dallas (Texas) à 12 h 30 (Central Standard Time), soit 18 h 30 UTC. Après que le cortège présidentiel a traversé à vitesse réduite le centre de la ville et alors que la voiture présidentielle, décapotée, passait sur Dealey Plaza, John F. Kennedy fut mortellement blessé par des tirs d'arme à feu. Quelques heures après la fusillade, un homme, Lee Harvey Oswald, est arrêté dans un cinéma pour avoir tué un policier. Identifié comme un des employés du dépôt de livres, lieu dont des témoins ont perçu des tirs sur le cortège, et où l'on a retrouvé, au cinquième étage du bâtiment, un fusil à lunette lui appartenant, il est considéré par la police de Dallas comme le suspect de l'assassinat du président.
Lire la suite

21 novembre 1944

Joseph caillaux Décès de Joseph Caillaux
Joseph Marie Auguste Caillaux, né au Mans le 30 mars 1863 et mort à Mamers le 21 novembre 1944, est un homme politique français. Disciple de Pierre Waldeck-Rousseau, il commence sa carrière politique parmi les républicains modérés, adhérant à l'Alliance républicaine démocratique à sa création en 1901, alors qu'il est ministre des Finances de Waldeck-Rousseau, avant de rejoindre le Parti radical dans les années 1910, dont il devient rapidement l'une des principales figures.
Instigateur de l'impôt sur le revenu et partisan d'un pacifisme libre-échangiste, ses prises de positions et sa personnalité difficile suscitent une haine véhémente parmi ses anciens amis et la droite nationaliste, qui mènent contre lui de violentes campagnes de presse. L'une d'elle débouche sur le meurtre de Gaston Calmette, patron du Figaro, par son épouse Henriette Caillaux,
Lire la suite

20 novembre 1959

Déclaration des Droits de l'enfant
La Déclaration des droits de l'enfant a été proclamée par l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies le 20 novembre 1959 dans sa résolution 1386 (XIV).
Cette déclaration de droits, ne prendra jamais force légale mais reste dans l'histoire des droits de l'enfant. La Convention relative aux droits de l'enfant sera adoptée un 20 novembre 1989 ; le même jour (20 novembre) que la Déclaration. Ce 20 novembre sera choisit pour célébrer la journée internationale des droits de l'enfant.
La Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE, aussi appelée « Convention relative aux droits de l'enfant ») est un traité international adopté par l'ONU en 1989 dans le but de reconnaître et protéger les droits spécifiques des enfants. C'est une déclinaison spécifique aux enfants des droits de l'homme tels que prévus par la déclaration universelle des droits de l'homme.
Lire la suite

19 novembre 1805

Ferdinand de lesseps Naissance de Ferdinand de Lesseps
Ferdinand Marie, vicomte de Lesseps, né à Versailles le 19 novembre 1805 et mort à La Chesnaye près de Guilly (Indre) le 7 décembre 1894, est un diplomate et entrepreneur français. Il est surtout connu pour avoir fait construire le canal de Suez et pour être à l'origine du scandale de Panama pour lequel il a été condamné. Il était le neveu du diplomate Jean-Baptiste Barthélemy, baron de Lesseps.
Surnommé « le Grand Français », Ferdinand de Lesseps a été le principal promoteur des deux projets de canaux les plus ambitieux de son temps, le canal de Suez puis le canal de Panama. Ce dernier projet fit perdre tant d'argent aux actionnaires que le promoteur fut condamné à cinq ans de prison, peine qu'il ne purgea pas en raison de son grand âge (88 ans) et de son état de santé précaire. Sa statue trône sur la place de France à Panama avec son nom écrit de cette manière : Fernando Maria Vizconce de Lesseps.
Lire la suite

18 novembre 1793

Fontaine de la cour carre du louvre paris 1er 001 Musée du Louvre
Le musée du Louvre a été inauguré il y a deux siècles par le baron Vivant-Denon dans le palais du même nom, au cœur de Paris.
Il mérite assurément la réputation de plus grand musée du monde.
L'ouverture effective du musée est différée au 18 novembre 1793. Ce jour-là, enfin, le palais du Louvre fait sa révolution en ouvrant ses portes et ses collections au public. Ainsi se réalise le rêve des révolutionnaires et des élites des Lumières.
Aux collections héritées des anciens rois ou enlevées aux nobles viennent bientôt s'ajouter les oeuvres cédées par les pays conquis. Ces cessions se multiplient avec les conquêtes du Directoire, en particulier en Italie, sous la conduite d'un certain général Bonaparte. Elles se font sur la base de traités juridiquement rigoureux.
Lire la suite

17 novembre 1755

Louis xviii Naissance de Louis XVIII
Louis XVIII, surnommé le Désiré — né à Versailles le 17 novembre 1755 sous le nom de Louis Stanislas Xavier de France, et par ailleurs comte de Provence (1755-1795) — fut roi de France et de Navarre de 1814 à 1815 et de 1815 à sa mort, le 16 septembre 1824, à Paris. Frère de Louis XVI, exilé sous la révolution et l'empire, il adopte en tant que prétendant au trône le nom de Louis XVIII, l'ordre dynastique incluant son neveu Louis XVII, qui était mort en prison sans avoir jamais régné. Revenu en France lors de la restauration qui suit la chute de Napoléon, il est renversé durant les Cent-Jours, puis revient à nouveau au pouvoir après Waterloo. Il meurt sans descendance, et est inhumé à la basilique Saint-Denis. Son frère, le comte d’Artois, chef des ultras, lui succède sous le nom de Charles X. Louis XVIII est le dernier monarque français à être mort régnan
Lire la suite

16 novembre 1717

Alembert

Naissance de Jean d'Alembert
Jean le Rond D’Alembert ou Jean Le Rond d’Alembert, né le 16 novembre 1717 à Paris où il est mort le 29 octobre 1783, est un mathématicien, philosophe et encyclopédiste français.
Il est célèbre pour avoir dirigé l’Encyclopédie avec Denis Diderot jusqu’en 1757 et pour ses recherches en mathématiques sur les équations différentielles et les dérivées partielles.
Fruit d’un amour illégitime entre la célèbre femme de lettres et salonnière Claudine Guérin de Tencin et le chevalier Louis-Camus Destouches, commissaire d’artillerie, D’Alembert naît le 16 novembre 1717 à Paris. Le lendemain, il est abandonné par sa mère qui le fait porter par un serviteur sur les escaliers de la chapelle Saint-Jean-le-Rond attenant à la tour nord de Notre-Dame de Paris. Comme le veut la coutume, il est nommé du nom du saint protecteur de la chapelle et devient Jean Le Rond. Il est d’abord placé à l’hospice des Enfants-Trouvés, mais son père le retrouve rapidement et le place dans une famille d’adoption.
Lire la suite

15 novembre 1974

Djibouti boutre1915 25 Décès de Henry de Monfreid
Henry de Monfreid, né à La Franqui, commune de Leucate (Aude) le 15 novembre 1879 et mort le 13 décembre 1974 à Ingrandes (Indre), est un commerçant et écrivain français. Il a mis en scène sa vie aventureuse, centrée sur la mer Rouge et l'Éthiopie de 1911 à la Seconde Guerre mondiale, dans de nombreux livres, autobiographies et romans, publiés à partir de 1931.
Henry de Monfreid est le fils de George-Daniel de Monfreid, peintre, graveur et collectionneur d'art, et de Marie-Amélie Bertrand (généralement appelée Amélie). Sa jeune enfance s'écoule à la petite station balnéaire de La Franqui (Leucate) où la famille de sa mère exploite un établissement pour vacanciers. Dès cette époque, le jeune Henry développe un goût marqué pour la voile et le large en naviguant avec son père sur les voiliers de ce dernier, d'abord le Follet, puis l'Amélie, un yacht de 22 mètres, notamment lors d'une traversée de Port-Vendres à Alger alors qu'il a 5 ans ...
Lire la suite

14 novembre 1832

Jean baptiste say

Décès de Jean-Baptiste Say
Jean-Baptiste Say, né à Lyon le 5 janvier 1767 et mort à Paris le 14 novembre 1832, est le principal économiste classique français1. Industriel du coton, il fut l'un des entrepreneurs huguenots de cette industrie alors en plein essor. Il fut également journaliste. Il est réputé pour ses positions libérales.
Il est l'auteur de la distinction tripartite « production – répartition – consommation », devenue classique. Celle-ci sert de plan au Traité d'économie politique, son maître-ouvrage paru en 1803. Il est également connu pour avoir élaboré la « loi des débouchés », ou loi de Say.
La famille Say est une famille protestante, issue de l'arrondissement de Florac, en Lozère. Elle quitte la région avec la révocation de l'Édit de Nantes et se réfugie à Genève, dont elle acquiert la bourgeoisie et où naît le père de Jean-Baptiste Say le 7 mai 1739. Il s'installe à Lyon où il devient l'employé d'un négociant, Castanet, né de parents protestants de Nîmes et dont il épousera la fille Françoise en 1765.
Lire la suite

13 novembre 1850

Robert louis stevenson knox series Naissance de Robert Louis Stevenson
Robert Louis Stevenson, né le 13 novembre 1850 à Édimbourg et mort le 3 décembre 1894 à Vailima (Samoa), est un écrivain écossais et un grand voyageur, célèbre pour son roman L'Île au trésor (1883), pour sa nouvelle L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) et pour son récit Voyage avec un âne dans les Cévennes (1879).
Stevenson est parfois considéré comme un auteur de romans d'aventure ou de récits fantastiques pour adolescents, mais son œuvre a une toute autre dimension : il a d'ailleurs été salué avec enthousiasme par les plus grands de ses contemporains et de ses successeurs. Ses nouvelles et romans manifestent en effet une profonde intelligence de la narration, de ses moyens et de ses effets. Il exploite tous les ressorts du récit comme la multiplication des narrateurs et des points de vue, et pratique en même temps une écriture très visuelle, propice aux scènes particulièrement frappantes.
Lire la suite

12 novembre 1567

Montmorencyanne Décès de Anne de Montmorency
Anne de Montmorency, né à Chantilly le 15 mars 1493 et mort à Paris le 12 novembre 1567, est duc et pair de France, maréchal puis grand maître de France, baron des Baux et connétable et émule de Bayard. Cet homme extrêmement puissant, qui a symbolisé la Renaissance française, fut un ami intime de François Ier puis d'Henri II.
Son père Guillaume de Montmorency (vers 1453 - 1531) est général des finances et gouverneur de plusieurs châteaux royaux. Il accompagne Charles VIII dans la première expédition d’Italie. La Maison de Montmorency est déjà à ce moment l'une des plus puissantes du Royaume : elle possède des terres très étendues, de nombreux fiefs et se trouve très proche de la famille royale. Il hérite par sa mère, Anne Pot, du château de la Rochepot, dans le sud de la Côte d'Or.
Lire la suite

11 novembre 1533

Charles le Téméraire 1460 Naissance de Charles le Téméraire
Charles de Valois-Bourgogne, dit Charles le Téméraire (Dijon, 10 ou 11 novembre 1433 – Nancy, 5 janvier 1477) est, après Philippe II le Hardi, Jean sans Peur et Philippe III le Bon, le quatrième et dernier duc de Bourgogne (de la branche des Capétiens-Valois), seigneur et maître d'un ensemble de provinces connu aujourd'hui sous le nom d'État bourguignon.
Né le 10 ou le 11 novembre 1433 au palais des ducs de Bourgogne de Dijon, Charles est le troisième fils, devenu aîné après les décès en bas âge des deux premiers, Antoine et Josse, du duc Philippe III de Bourgogne (Philippe le Bon) (1396-1467), et de sa troisième épouse Isabelle de Portugal (1397-1472), fille du roi Jean Ier de Portugal.
Lire la suite

10 novembre 1981

Gance abel Décès de Abel Gance
Abel Gance est un réalisateur français, scénariste et producteur de cinéma, né Abel Eugène Alexandre Perthon, le 25 octobre 1889 dans le 18e arrondissement de Paris, et mort le 10 novembre 1981 (à 92 ans) dans le 16e arrondissement de Paris. Abel Gance est l'un des pères du langage cinématographique moderne et compte parmi les plus importants pionniers de son histoire, avec D. W. Griffith aux États-Unis et Sergueï Eisenstein pour l'URSS.
Né à Paris, Abel Gance a par sa mère, Françoise Perthon une origine bourbonnaise. Il passe une partie de sa petite enfance à Commentry (Allier) chez ses grands-parents Il commence des études de droit, les abandonne pour se consacrer au théâtre et à la poésie, puis au cinéma vers 1909.

9 novembre 1989

Image 34 Chute du mur de Berlin
Le mur de Berlin (en allemand Berliner Mauer), « mur de la honte » pour les Allemands de l'ouest et « mur de protection antifasciste » d'après la propagande est-allemande, est érigé en plein Berlin à partir de la nuit du 12 au 13 août 1961 par la République démocratique allemande (RDA), qui tente ainsi de mettre fin à l'exode croissant de ses habitants vers la République fédérale d'Allemagne (RFA).
Le mur, composante de la frontière intérieure allemande, sépare physiquement la ville en Berlin-Est et Berlin-Ouest pendant plus de vingt-huit ans, et constitue le symbole le plus marquant d'une Europe divisée par le Rideau de fer.

Lire la suite

8 novembre 1947

Herve cristiani juan les pins Naissance de Hervé Christiani
Hervé Cristiani
, né le 8 novembre 1947 à Paris et mort le 16 juillet 2014 dans la même ville, est un chanteur et auteur-compositeur-interprète français.
Il est surtout connu pour son succès populaire de 1981 : Il est libre Max.
Hervé Cristiani naît à Paris, le 8 novembre 1947. Au collège des Jésuites, il est cancre de la 11e à la terminale. Sa présence indispensable à la chorale a pesé en sa faveur pour ne pas être renvoyé. Il aime à dire que ses véritables études ont commencé le jour où elles se sont terminées.
Durant son adolescence, quand il ne joue pas de la guitare, Hervé Cristiani lit beaucoup et s’intéresse à la physique théorique, à l’histoire, aux religions et à la littérature.
Lire la suite

7 novembre 1913

Albert camus Naissance de Albert Camus
Albert Camus, né le 7 novembre 1913 à Mondovi, près de Bône, en Algérie, et mort le 4 janvier 1960 à Villeblevin, dans l'Yonne en France1, est un écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, essayiste et nouvelliste français. Il est aussi journaliste militant engagé dans la Résistance française et, proche des courants libertaires, dans les combats moraux de l'après-guerre.
Son œuvre comprend des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles, des films, des poèmes et des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l'absurde de la condition humaine mais aussi sur la révolte comme réponse à l'absurde, révolte qui conduit à l'action et donne un sens au monde et à l'existence, et « alors naît la joie étrange qui aide à vivre et mourir ».
Lire la suite ici

6 novembre 1692

Louis racine Naissance de Racine
Louis Racine est un poète français né à Paris le 6 novembre 1692 et mort à Paris le 29 janvier 1763, second fils et septième et dernier enfant de l'illustre dramaturge Jean Racine.
Louis Racine perdit son père à l'âge de six ans. Il fit ses études au Collège de Beauvais sous la direction de Charles Rollin, puis, pour complaire à sa mère, il fit son droit et devint avocat. Puis, constatant que le barreau ne lui convenait pas, il se tourna vers la carrière ecclésiastique et entra chez les Oratoriens de Notre-Dame des Vertus où il resta trois ans. Le chancelier d'Aguesseau le prit sous sa protection. Chez celui-ci, à Fresnes, il acheva son poème de La Grâce (publié en 1720), qu'il avait commencé à l'Oratoire.
Lire la suite ici

5 novembre 1983

Reiser Décès de Reiser
Jean-Marc Reiser, dit Reiser, qui a signé à ses débuts Jean-Marc Roussillon (né à Réhon en Meurthe-et-Moselle le 13 avril 1941 et mort à Paris, le 5 novembre 1983 des suites d'un cancer des os), est un auteur de bande dessinée français connu pour ses planches à l'humour féroce.
Après avoir commencé dans la vie comme livreur chez le caviste Nicolas durant quatre ans, Reiser commence en 1958 une carrière de dessinateur en publiant dans différentes revues mineures, telles que Blagues (pseudo JIEM) et La Gazette de Nectar (pseudo J-M Roussillon - journal interne à la maison Nicolas). En 1960, il participe à la création du mensuel Hara-Kiri fondé par Cavanna, Georges Bernier (Professeur Choron) et Fred (Fred Othon Aristidès), magazine qui deviendra l'un des fleurons de la culture underground des années 1970.
Lire la suite ici

4 novembre 1982

Tati Décès de Jacques Tati
Jacques Tati, né Jacques Tatischeff le 9 octobre 1907 au Pecq (Yvelines)1, près du square portant à présent son nom et mort le 4 novembre 1982 à Paris, est un réalisateur et acteur français.
Jacques Tati est d'origine franco-russo-néerlando-italienne. Son père, Georges Emmanuel Tatischeff, né en 1875 à Paris (mort en 1957), est le fils naturel du comte Dmitri Tatischeff, général de l'armée russe, attaché militaire à l'ambassade de Russie à Paris, qui meurt peu après la naissance de l'enfant, et d'une Française, Rose Anathalie Alinquant. L'enfant connaît une période agitée : il est enlevé et emmené en Russie, et sa mère ne peut le ramener en France qu'en 1883. Elle s'installe dans un endroit assez retiré : Le Pecq, près de Saint-Germain-en-Laye.
Lire la suite ici

3 novembre 1954

Henri matisse 1933 may 20

Décès de Henri Matisse
Henri Matisse
Henri Émile Benoît Matisse le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis et mort le 3 novembre 1954 à Nice, est un peintre, dessinateur et sculpteur français.

Il fut le chef de file du fauvisme ; Pablo Picasso, son ami, le considérait comme son grand rival.
Henri Matisse est né le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis en France, fils d’un marchand de grains. Sa mère était peintre amateur. Après la guerre franco-allemande, en 1871, la famille déménage à Bohain-en-Vermandois où Matisse passe sa jeunesse. Il commence sa vie professionnelle comme clerc de maître Derieux à Saint-Quentin2. À 20 ans, à la suite d'une crise d'appendicite, il est contraint de rester alité pendant de longues semaines. Léon Bouvier qui a épousé la sœur de son ami, voisin de son domicile, Léon Vassaux, peint à ses heures, et présente à Matisse ses premières œuvres, plus particulièrement un Chalet suisse, chromo reproduit dans les boîtes de peinture en vente à l'époque.
Lire la suite ici

2 novembre 1808

Barbey Naissance de Barbey d'Aurevilly
Jules Amédée Barbey d’Aurevilly
est un écrivain français, né le 2 novembre 1808 à Saint-Sauveur-le-Vicomte, en Normandie, mort le 23 avril 1889 à Paris. Surnommé le « Connétable des lettres », il a contribué à animer la vie littéraire française de la seconde moitié du XIXe siècle. Il a été à la fois romancier, nouvelliste, essayiste, poète, critique littéraire, journaliste, dandy, et polémiste.
Né au sein d’une ancienne famille normande, Jules Barbey d’Aurevilly baigne dès son plus jeune âge dans les idées catholiques, monarchistes et contre-révolutionnaires. Un moment républicain et démocrate, Barbey finit, sous l’influence de Joseph de Maistre, par adhérer à un monarchisme intransigeant, méprisant les évolutions et les valeurs d’un siècle bourgeois
Lire la suite ici

1 novembre 1530

Discours de la servitude volontaire   Naissance de la Boétie
Étienne de La Boétie
([labɔesi]1 ou [labwa'ti]2,3) est un écrivain humaniste et un poète français, né le 1er novembre 1530 à Sarlat et mort le 18 août 1563 à Germignan, dans la commune du Taillan-Médoc, près de Bordeaux.
La Boétie est célèbre pour son Discours de la servitude volontaire. Il fut l'ami intime de Montaigne qui lui rendit hommage dans ses Essais.
Fils d’Antoine de La Boétie, un lieutenant particulier du sénéchal du Périgord, Étienne de La Boétie grandit dans une famille de magistrats, un milieu éclairé dont l'entourage est principalement composé de bourgeois cultivés. Peu d’informations sont connues sur l'enfance, l'éducation et les études de la Boétie. Il est encore fort jeune à la mort de son père et c'est son oncle et parrain Estienne de La Boétie, sieur de Bouilhonnas et prêtre, qui prend en charge son éducation. Il est pour ce dernier un second père, ce qui fait dire à Étienne « qu’il lui doit son institution et tout ce qu’il est et pouvait être ».
Lire la suite ici

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×