pourquoi la généalogie ?

Je suis née à Legé, dans un petit bourg de Loire-Atlantique à la limite du département de la Vendée.Région chargée d'histoire, puisque, pendant les guerre de Vendée, le Général Charette de la Contrie installe,en 1793 au Château du Bois Chevalier, son quartier général.

Mon père est né aux Lucs sur Boulogne, 10 kilomètres plus loin. Pendant ce même conflit, la Chapelle du Petit Luc fut le théatre de massacre (comme Oradour sur Glane). Un mémorial retrace parfaitemement cette période dramatique.

Alors, forcément tout ces évènements excite la curiosité. Une petite pincée d'intérêt pour l'histoire en général, plus un zeste de généalogie. Le tout constitue une recette que j'ai envie de partager avec vous.

Voilà bientôt quinze ans que j’ai débuté cette activité. Je ne crois pas avoir succombé à la mode. Cette quête était beaucoup moins en vogue que maintenant. Restée très attachée à Legé, c’est plutôt l’envie de rassembler des souvenirs d’enfance, de garder en mémoire quelques tranches de vie de cette époque, et de retrouver la trace de cette famille, un peu éparpillée par la vie.

J’ai amassé un nombre important d’actes d’état civil, de papiers, d’actes notariés, livrets de famille etc..., qui sont les éléments essentiels pour commencer une généalogie. Et ce n’est que bien plus tard que je me suis enfin décidée à solliciter les cousins, cousines. Ces longues années de silence m’ont beaucoup fait hésiter. J’avais tort. Les réponses nombreuses et chaleureuses, les encouragements me prouvent le bien fondé de mon initiative. Sans compter le plaisir des retrouvailles, ce sont autant de feuilles sur les branches de cet arbre. Je les remercie vivement.

Sans aucune prétention de ma part, j’éprouve l’envie de vous faire partager le fruit de mes recherches. Je vous demande beaucoup d’indulgence. Vous pouvez apporter toutes les précisions que vous jugerez nécessaires ainsi que des corrections si mes données s’avéraient erronées. Où alors, s’il vous prenait l’envie de faire œuvre de mémoire, je vous propose de partager ces pages .

Nos ancêtres ne nous en voudront pas, je l’espère, de les faire sortir de leur longue léthargie.

A tantôt .....

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×