Les chansons de nos ancêtres

Les petits plaisirs de nos ancêtres

Si on chantait ....

Chansonnier, écrivain, Aristide Bruant a marqué son époque. Il fut l'un des plus grands poêtes de l'argot de la fin du XIXéme au début du XXéme siècle. Il reste une référence encore aujourd'hui dans le monde de la chanson comme le créateur de la chanson réaliste. Sa voix , sa stature lui conférent une présence sur scène. Interprète de chansons populaires il se produit dans différents cabarets, notamment "Le chat Noir" qu'il rebaptisera "Le Mirliton" quelques années plus tard.
On se souvient de "Nini peau d'chien", "Rue Saint-vincent", " Le chat noir"., "Les canuts", en référence aux ouvriers de la ville de Lyon. lAinsi que la célèbre " Auprès de ma blonde".
De la chanson à l'écriture, un pas qu'Aristide Bruant franchit aisément. Il publie plusieurs romans, écrit quelques pièces de théâtre.
François Béranger, Yves Montant, Marc Ogeret, Véronique Samson et bien d'autres se sont fait l'interprète de ses chansons.
Je vous propose de rédecouvrir : Rue Saint-Vincent

Get Adobe Flash player

Retrouver toutes ces chansons dans la rubrique
" La voix de nos ancêtres ".
 


 

Si on lisait ....

En 1863, apparaît au coin des rues " Le Petit Journal", fondé par Moïse Polydore Millaud. Le premier des quatre grands quotidien français "La Matin, "Le Journal et " Le Petit Parisien".
Daniel-Rops, Paul Emile Victor, Albert Londres entre autres participèrent à la rédaction de ce journal.
Il propose des informations nationales et internationales, rubriques faits divers, évènements culturels. L'affaire "Troppman" (vol avec violence, 7 personnes d'une même famille tuées) va considérablement doper ses ventes.  Les innovations successives vont l'amener en 1895 à tirer à près de 2 millions d'exemplaires. Le plus gros tirage de tous les quotidiens. 80% de sa production part en province.
Vers 1900, le déclin s'amorce, il laisse sa place de leader au" Petit Parisien". En 1937, il devient l'organe du Part Social Français dont la devise "Travail Famille patrie" figure sous le titre du quotidien. A cette date, il ne tire plus qu'à 150 000 exemplaires.
En 1940, il s'installe à Clermont-Ferrant vit médiocrement et disparaît totalement en 1944.

                                                                 Retrouvez ces pages dans "Au coin du feu"

ABCédaire

Mon site décliné version alphabet. Les mots clés de mon site de A à Z

    Ancêtres - Blay-Boulais - Chansons - Dimanche - Ecole - Florentine - Grand'Landes - H comme Hérédis -
     I comme Initiation - J comme Jour de fête - K comme K'organt - L comme les Lucs-sur-Boulogne - 
    M comme Mariot Emile - N comme numérisation - O comme Ho là là

O

 comme .... ho là là

Ho là là, comme c'est difficile de trouver avec le lettre O.
Ho là là, je cherche l'inspiration qui forcément ne vient pas.
Ho là là, les sites ( le mien et celui d'une autre association), la généalogie, les échecs .... bref, çà se bouscule de tous les bords.
Ho là là etpuis je procrastine toujours

Bon tout çà pour dire que je ne suis pas très assidue en ce moment, et je m'en excuse. Les semaines à venir seront sur le même rythme, mais dès que j'ai un peu de temps je reviens alimenter les rubriques.

Bonne journée à vous et merci encore une fois de votre fidélité

les archives départementales

Que trouve-t-on aux archives dans tous les départements où les archives sont en ligne.
- les actes d'état-civil: naissances; mariages, décès depuis la révolution.
- les registres paroissiaux avant la révolution.

Dans les autres départements selon l'avancement de la numérisation:
- les recensements permettent dans chaque villes, communes d'établir le nombre d'habitants. Ils indiquent aussi le nombre de personnes par maison: parents, enfants, grands-parents, domestiques ou tout autre personne vivant sous le même toit.
- les registres matricules : ils concernent les jeunes gens inscrits sur ces registres l'année de leur 20 ans et appartenant aux classes de 1867 à 1921. Ce sont des mines de renseignements on y trouve
                    . l'état civil du conscrit, son lieu d'habitation, description physique, nom de ses parents, profession.
                    . son parcours du combattant: les batailles auxquelles il y participé, son parcours au sein de l'armée, ses blessures, ses actions, ses faits de guerre,ses décorations, ses sanctions, ses médailles et des resmarques sur son comportement.

Chaque départements proposent des documents différents: tables de succession, enregistrements, registres des cimetières etc ...
De nombreux journaux sont également numérisés et mis en ligne, ainsi que des fonds privés.

Bonne recherche et belles découvertes.

RUE DES SABLES
Petite chronique paysanne

Avant-propos

 Mes grands-parents étaient domestiques à Legé dans une maison bourgeoise appartenant à la famille A. de Palluau. Cette maison se situait rue des Sables. Pour entrer dans Legé, ce n'est pas compliqué , il y a la route Nantes, la route de la Roche, de Rocheservière, et celle des Sables.
Je passais toutes mes vacances scolaires, et plus si le besoin s'en faisait sentir, chez mes grands-parents, Elie et Florentine. J'aimais cette vie à la campagne. Un monde si différent de celui d'aujourd'hui à une époque pourtant pas si lointaine. C'est en revisitant leur vie que j'ai eu l'idée de réaliser une petite chronique paysanne sans prétention, du début du siècle jusque dans les années 60.
Je n'ai pas l'étoffe d'un écrivain, ce sont plutôt des souvenirs que j'ai eu envie de partager avec vous. Beaucoup d'entre vous se retrouveront peut-être au travers de ces quelques pages.

Ma généalogie

Comme ce site est dédié, à l'origine, à la généalogie, je vous propose de faire une petite visite  sur généanet pour redécouvrir la généalogie de la famille BOULAIS-BLAY.
Un mélange terre-mer constitue l'essentiel de ces lignées. Plutôt terre du côté Blay, avec les patronymes Blay-Landais, Potier-Barreteau, Boulais-Amossé. Plutôt mer avec les lignées Le Gall-Mariot.
Pour aussi conserver la mémoire de Florentine, ma grand-mère maternelle, qui  a beaucoup compté dans mon enfance et qui a construit cette part de moi qui oscille entre la campagne et la mer.
A tantôt !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×